Skip to content

Quels impôts doit-on payer pour une véranda ?

Quels impôts doit-on payer pour une véranda ?
4.8/5 - (18 votes)

Une véranda est un excellent moyen d’agrandir votre espace de vie, mais elle peut également avoir des implications fiscales. Notre suggestion, comprendre les différentes taxes et impôts qui peuvent s’appliquer à cette extension avant de commencer votre projet de véranda dans le Var.

Comprendre les implications fiscales d’une véranda

Taxe foncière et véranda : ce qu’il faut savoir

Point sur les impôts fonciers

Tous les propriétaires d’un bien immobilier dans le Var, département situé sur la côte méditerranéenne de la France et dont les villes principales sont Toulon, La Seyne-sur-Mer et Hyères, ont une obligation de payer la taxe foncière s’ils sont assujettis à l’impôt. Cet impôt local est versé directement aux collectivités territoriales (villes, départements, régions…). Il concerne toute forme de bâtiment construit comme les résidences principales ou secondaires ainsi que leurs annexes immédiates.

La taxe foncière représente une source importante de revenus pour le budget des collectivités locales. Son taux varie en fonction du type de propriété (immeuble construit, logement social ou terrain non aménagé) et est déterminé par chaque collectivité locale. Par exemple, à Toulon, chef-lieu du Var, ce taux peut différer de celui appliqué à Saint-Tropez ou Fréjus.

Si vous envisagez d’agrandir votre maison avec une véranda ou tout autre type d’extension dans le Var, cela augmentera sa valeur foncière et aura donc un impact sur votre taxe foncière. Après la fin des travaux d’agrandissement, vous disposez de 90 jours pour déclarer cette réalisation auprès des autorités fiscales. Selon l’utilisation que vous faites de cet espace supplémentaire – si cette pièce est équipée d’un chauffage centralisé ou si elle n’est pas chauffée / refroidie – le montant de la taxe pourrait fluctuer.

Il est à noter qu’il existe certaines situations qui peuvent donner lieu à une exonération temporaire ou permanente de la taxe foncière dans le Var. Par exemple, une construction neuve peut bénéficier d’une exonération pendant deux ans. De même, les personnes âgées de 75 ans et plus peuvent être exemptées si elles remplissent certaines conditions. Les personnes invalides ou propriétaires de biens situés près de zones dangereuses peuvent également obtenir une exonération selon des critères spécifiques.

Comment est calculée la taxe foncière ?

La taxe foncière est basée sur 50% de la valeur locative cadastrale du bien immobilier. Dans le cas d’une véranda, la valeur locative cadastrale peut être révisée à la hausse, ce qui entraînera une augmentation de la taxe foncière.

Prenons l’exemple d’une maison située dans la jolie ville de Hyères, une des principales villes du Var. Disons que sa valeur locative cadastrale est actuellement de 3000 euros annuels. Dans ce cas, la base pour calculer la taxe foncière serait de 1500 euros (50% de 3000). Si une véranda était ajoutée à cette maison augmentant ainsi sa valeur locative cadastrale à 3300 euros, alors la nouvelle base pour le calcul serait maintenant de 1650 euros (50% de 3300), augmentant ainsi le montant final de la taxe foncière.

Considérons maintenant un autre exemple dans une autre ville du Var : Toulon. Supposons que vous ayez un appartement dont la valeur locative cadastrale est fixée à 2000 euros par an. La construction d’une véranda sur votre terrasse pourrait faire grimper cette valeur jusqu’à 2200 euros par exemple. Par conséquent, au lieu d’être basée sur les 1000 euros initiaux (50% de 2000), le calcul se ferait désormais sur une somme de 1100 euros (50% de 2200 €).

Il est donc essentiel pour tous les propriétaires du Var envisageant d’ajouter une véranda ou tout autre type d’extension à leur bien immobilier, qu’ils soient dans des villes majeures comme Toulon et Hyères ou dans des zones plus rurales, de prendre en compte ces éventuelles augmentations de taxe foncière.

Lire plus  Comment transformer un balcon en véranda ?

Quand doit-on déclarer les travaux ?

Comprendre les implications fiscales d'une véranda

Une fois que vous avez terminé les travaux de construction ou d’agrandissement de votre maison, comme l’ajout d’une véranda par exemple, il est crucial de communiquer cette information au centre des impôts. Cette déclaration doit être faite dans un délai précis : 90 jours suivant la fin des travaux.

Cette démarche est essentielle car elle permet aux services fiscaux de procéder à une réévaluation de la valeur locative cadastrale de votre bien immobilier. En effet, toute modification apportée à la structure initiale d’un bâtiment peut potentiellement augmenter sa valeur et donc le montant de la taxe foncière qui lui est associée.

Par exemple, si vous vivez à Saint-Raphaël, une charmante ville du Var connue pour ses plages magnifiques, et que vous décidez d’y construire une véranda, vous devez en informer le centre des impôts local dans les 90 jours qui suivent la fin des travaux afin qu’ils puissent ajuster en conséquence le montant de votre taxe foncière.

Si vous négligez cette étape et ne déclarez pas votre nouvelle véranda – que ce soit à Saint-Raphaël, Toulon ou dans n’importe quelle autre ville du Var – sachez que cela peut entraîner des sanctions financières. Les autorités fiscales ont effectivement le pouvoir d’imposer des pénalités pour non-déclaration ou déclaration tardive des travaux effectués sur votre propriété. Ces amendes peuvent être significatives et ajouter un coût supplémentaire inattendu à votre projet initial. Il est donc toujours préférable de rester en règle avec l’administration fiscale en déclarant tous les travaux dans les délais impartis.

Après avoir vu comment votre véranda affectera votre taxe foncière, voyons maintenant comment gérer la taxe d’aménagement.

Focus sur la taxe d’habitation pour les vérandas dans le Var : l’impact sur la valeur locative cadastrale

Taxe foncière et véranda : ce qu'il faut savoir

Pour les propriétaires envisageant d’ajouter une véranda à leur résidence dans le Var, il est important de comprendre les implications fiscales, en particulier concernant la taxe d’habitation. Bien que la taxe foncière concerne uniquement les propriétaires, la taxe d’habitation est applicable à l’occupant du logement, qu’il soit locataire ou propriétaire. L’ajout d’une véranda entraîne une augmentation de la surface habitable, ce qui peut influencer le montant de la taxe d’habitation.

Il est à noter que la taxe d’habitation pour les résidences principales a été progressivement supprimée, avec une exonération totale pour tous les ménages en 2023. Cependant, cette taxe reste applicable aux résidences secondaires. Les propriétaires de résidences secondaires dans le Var doivent être attentifs aux avis d’imposition envoyés, basés sur la valeur locative cadastrale des biens. Les communes ont la possibilité de majorer la taxe d’habitation pour les résidences secondaires, avec des surtaxes allant de 5 à 60%, touchant principalement les zones touristiques.

Pour les véranda spécifiquement, si l’extension ne dépasse pas 20 mètres carrés, cela n’aura généralement pas d’impact sur la fiscalité. Cependant, pour les structures plus grandes, cela peut influencer à la fois la taxe foncière et la taxe d’habitation, augmentant la valeur locative cadastrale de la propriété. Les démarches administratives, telles que la déclaration préalable ou le permis de construire, sont nécessaires pour les extensions de plus de 20 mètres carrés et doivent être effectuées auprès de la mairie.

Il est recommandé aux propriétaires d’effectuer les démarches administratives en temps voulu et de consulter les réglementations locales spécifiques au Var pour s’assurer de respecter toutes les obligations fiscales et administratives liées à l’ajout d’une véranda à leur propriété​

L’installation d’une véranda augmente la superficie habitable de votre logement et donc sa valeur locative cadastrale. Cette dernière sert de base pour le calcul de deux taxes locales : la taxe foncière et la taxe d’habitation. En conséquence, il est probable que ces deux impôts augmentent suite à l’ajout d’une véranda.

Lire plus  Conseils déco pour une véranda cosy

La taxe d’aménagement

La construction ou l’extension d’une maison engendre une taxe d’aménagement. Cette taxe est un impôt local important à considérer lors de la construction ou de l’extension d’une maison, y compris l’ajout d’une véranda. Elle est applicable pour tout projet créant plus de 5 m² de surface taxable, que ce soit en surface plancher ou en emprise au sol. Cette taxe contribue au financement des équipements publics nécessaires aux nouvelles constructions, comme les réseaux et les voiries.

La taxe d’aménagement est calculée en multipliant la surface taxable par une valeur forfaitaire annuelle définie par m², puis en appliquant les taux fixés par la commune et le département. Pour l’année 2024, par exemple, la valeur forfaitaire est de 914 € par m² hors Île-de-France et de 1 036 € pour les communes situées en Île-de-France. Des valeurs forfaitaires spécifiques sont également appliquées pour certains aménagements comme les piscines ou les aires de stationnement extérieures.

Il est important de noter que certains projets et installations peuvent bénéficier d’abattements ou d’exonérations. Par exemple, les 100 premiers m² d’une résidence principale et de ses annexes peuvent bénéficier d’un abattement de 50 %. De plus, il existe des exonérations automatiques pour les constructions de moins de 5 m² ou pour la reconstruction à l’identique d’un bâtiment détruit depuis moins de 10 ans à la suite d’un sinistre.

Pour déclarer et payer la taxe d’aménagement, les éléments nécessaires au calcul doivent être déclarés simultanément à la souscription de la déclaration foncière, dans les 90 jours suivant l’achèvement des travaux. Le paiement de la taxe peut être échelonné en deux fois si le montant dépasse 1 500 €.

La taxe d’aménagement varie selon les projets, les localisations et les délibérations des collectivités locales. Il est donc conseillé de se renseigner auprès de la mairie ou du service d’urbanisme local pour obtenir des informations spécifiques à votre projet et à votre région.

Pour plus d’informations détaillées sur la taxe d’aménagement, vous pouvez consulter les sources suivantes : economie.gouv.fr​​, service-public.fr​​, et une autre page sur service-public.fr​​.

Nous allons maintenant examiner plus en détail comment fonctionne chacune de ces taxes.

Déclaration et taxe d’aménagement : mode d’emploi pour votre agrandissement

Déclaration et taxe d'aménagement : mode d'emploi pour votre agrandissement

Comment déclarer les travaux ?

Pour déclarer vos travaux, vous devez remplir une déclaration préalable de travaux (DP) ou un permis de construire. Un formulaire spécifique permet ensuite de calculer le montant de la taxe d’aménagement due.

Il existe toutefois certaines astuces pour minimiser ces taxes, voyons cela dans le prochain point.

Exonérations et astuces pour réduire les taxes liées à une véranda

Exonérations et abattements

Certaines communes peuvent décider d’exonérer totalement ou partiellement la taxe d’aménagement. De plus, des abattements sont prévus pour certaines situations, comme par exemple si votre résidence principale est modeste.

Astuces pour réduire les taxes

Astuce Explication
Rester sous le seuil de surface taxable Si l’agrandissement n’excède pas 5m², aucune taxe d’aménagement n’est due.
Opter pour une véranda non chauffée Une véranda non chauffée peut être considérée comme une dépendance et donc moins taxée que la partie habitable.

Pour finir, gardons à l’esprit que malgré ces taxes supplémentaires, une véranda reste un investissement qui apporte une vraie plus-value à votre maison.

Installer une véranda va impacter votre valeur locative cadastrale et donc potentiellement augmenter vos taxes foncière et d’habitation. Il y aura également une taxe d’aménagement à payer. Cependant, certaines régions proposent des exonérations ou abattements sur ces taxes. Enfin, en optimisant la conception de votre véranda (surface inférieure à 5m², choix d’une véranda non chauffée), vous pouvez réduire le montant des taxes dues.

Nos autres articles

Conseils déco pour une véranda cosy

Conseils déco pour une véranda cosy

Sélectionner avec soin les matériaux, les palettes de couleurs et les ornements est essentiel pour styliser
Transformer un balcon en véranda

Comment transformer un balcon en véranda ?

Dans le département du Var, particulièrement dans des villes densément peuplées comme Toulon, Bandol, et Sanary-sur-Mer,

Les questions à se poser pour choisir sa pergola de jardin

Dans le monde de l’aménagement extérieur, il est un élément qui a su gagner les cœurs
Call Now Button